Revendiquer des valeurs est tout sauf anodin pour une entreprise car elles fondent un système de reconnaissance transverse à l’entreprise qui implique toutes ses parties prenantes.

Les valeurs sont le référent de l’action, le guide qui évite les dérives et en qui chacun a confiance.

Pour obtenir cette confiance il faut en premier lieu que les valeurs soient incarnées par le dirigeant, à cette condition elles seront ensuite partagées et défendues par tous

En revanche, si elles sont en décalage avec la réalité des comportements, ou à géométrie variable en fonction des événements, elles perdront toute leur puissance et pourront même devenir contre-productives.

Le dirigeant de PME devra donc mettre le plus grand soin à les choisir puis à les proposer, sans seulement les revendiquer, afin d’en faire un vrai levier de gouvernance.

Ceux qui ne les respecteront pas provoqueront l’indignation et se feront exclure naturellement du groupe.

Les autres constitueront un noyau solide, fier de son appartenance à l’entité qui les revendique. Ses membres seront portés au quotidien par une dynamique collective qui distinguera l’entreprise sur son marché et la rendra plus attractive que ses concurrents.

Les valeurs ne se décrètent pas, elles doivent être incarnées et partagées !