INFORMATIQUE

« Mon entreprise était florissante mais je savais que j’avais atteint un palier. J’ai compris avec Wikane que c’était le plafond de verre que rencontraient tous les patrons fondateurs, celui de l’omni présence du dirigeant dans tous les compartiments du jeu, ce qu’ils appellent le one man show. Wikane m’a aidé à passer ce palier en redéfinissant notre organisation et en nous accompagnant dans ce changement. J’ai pris conscience que ma valeur ajoutée était ailleurs et qu’il fallait que j’entre dans un autre mode de management : la délégation. L’entreprise continue sa croissance, j’ai baissé en stress et mon projet est partagé collectivement ».

 

ARTS DE LA MAISON

« 5 M de CA il y a 2 ans, 7 cette année, et nous visons 17 M à  5 ans. Wikane a su nous convaincre que la franchise était le modèle qui convenait au déploiement de notre entreprise après avoir débuté avec des boutiques en propre. Le préalable à cette action était de lever 2 M d’euros pour financer une réorganisation du capital. Wikane a écrit le document d’intention stratégique et consulté son réseau d’investisseurs, l’un d’entre eux s’est montré particulièrement motivé par notre projet. L’affaire a été bouclée en 4 mois ».

 

INDUSTRIE

« Dans le cadre de la cession de mon entreprise nous étions conseillés par un intermédiaire de la transmission qui n’avait pas démérité mais le dossier n’avançait plus. Nous avons rencontré fortuitement Wikane qui nous a proposé une nouvelle approche : ne plus céder l’entreprise en l’état mais sur son potentiel. Cela nécessitait pour Wikane d’identifier de nouveaux gisements de croissance et pour certaines production d’en changer le paradigme. Une stratégie a été bâtie sur ces bases et nous avons pu convaincre le repreneur qu’il avait des marges de manœuvre importantes pour assurer la pérennité de l’entreprise et financer les coûts de son acquisition. En procédant de la sorte nous avons eu accès à d’autres profils dont un qui recherchait très exactement ce type d’entreprise. Wikane qui a été déterminant dans la réalisation de cette opération a ensuite laissé la place aux conseils habituels, la cession a été bouclée en 3 mois et sur des bases financières nettement plus avantageuses pour moi ».

 

NEWTECH

« Nous avons tenté de mener la réflexion stratégique en interne, mais nous n’avions plus la créativité et la liberté d’esprit des débuts : trop d’enjeux pour l’entreprise, trop de contraintes en tête pour réfléchir librement. Nous tournions en rond. L’arrivée de Wikane a bousculé ces barrières. Pour faire cheminer nos idées, notre interlocuteur nous a proposé une méthodologie et un calendrier dont il était le garant. Il a su nous faire oublier les contraintes qui nous encombraient l’esprit et nous a remis sur le chemin de la créativité. Pour nous confronter au marché, il a parfois invité des chefs d’entreprise à participer aux travaux de notre comité stratégique. Des échanges mémorables. En 3 mois, nous avons identifié nos véritables forces et opportunités et en avons déduit le cap à 5 ans. Les premiers résultats sont justes spectaculaires ».

 

SERVICES INDUSTRIELS

« Quand le marché français stagne, ne faut-il pas chercher le salut à l’export ? Mon entreprise a été tentée par cette option. Avant que Wikane nous convainc que c’est en France que nos points forts s’exprimaient le mieux : nous dépannons nos clients en 24 heures, là où nos concurrents réagissent en trois semaines ! Nous pouvions capitaliser sur ces atouts dans l’Hexagone, pas à 10 000 km de nos bases. Wikane a mis en œuvre une industrialisation du commercial (concept dont ils sont les inventeurs) soit une prospection outillée comme une production industrielle. Cela nous a permis de réinvestir exhaustivement le marché français et de découvrir des prospects dont nous ignorions l’existence. Nous avons ensuite renforcé nos équipes, créé des fichiers clients de qualité, lancé des actions régulières de prospection… Une personne s’occupe du back-office et les vendeurs sont davantage chez les clients. Par rapport au bouche-à-oreille, notre marge de progression est énorme. Wikane nous a apporté un regard extérieur, une objectivité que nous avions perdu. Sans cet apport extérieur, nous aurions fait 5 % de croissance, mais pas 20 % ».

 

COMMUNICATION

« En 15 ans d’accompagnement avec Wikane, nous sommes passés de 15 à 2 000 personnes et de 5 à 300 millions d’euros de chiffre d’affaires. Notre marché, a progressé aussi, mais pas à ce rythme ! Ce que m’a apporté Wikane ? D’abord, sortir du quotidien et de l’opérationnel pour prendre du recul, clarifier mes objectifs et définir une vraie stratégie internationale ; ensuite, préparer l’avenir : quand vous avez 15 salariés, vous êtes incapable d’imaginer une société 100 fois plus grande ; enfin, construire l’entreprise à mesure qu’elle grandissait : profils de postes, organisation en services, création d’un comité de direction ».

 

CONSEIL

« Notre objectif était de 30 % de croissance pour cette deuxième année avec Wikane. Nous allons dépasser 45 %, avec 15 % de résultat. Wikane nous a fait entrer dans une logique vertueuse : nous avons appris à viser le profit et non l’équilibre et à redoubler d’efforts commerciaux, même quand les carnets de commande sont pleins. Wikane nous a aussi appris que notre BFR n’était ni un obstacle à notre croissance ni une menace pour notre indépendance. Ils ont construit le financement avec un cocktail de ressources dont aucune prise individuellement n’aurait justifié un prix que je voulais concéder, celui du contrôle de ma société ».

 

LUXE

« Wikane nous a encouragés à attaquer le marché des grossistes, qui nous était inconnu, et nous a accompagnés jusqu’à la signature chez certains grands comptes. Le chiffre d’affaires a doublé en trois ans, notre rentabilité s’est nettement améliorée. Notre croissance a été financée par l’arrivée d’un capital-risqueur, également par l’entremise de Wikane. J’ai pu finalement céder l’entreprise, dans des conditions bien supérieures à celles que j’espérais au départ ».

 

BRANDING

« Wikane nous a aidés à réorganiser l’existant, pour devenir plus rentables et plus efficaces. Société Française sur un marché Anglo-saxons Wikane nous a enlevé nos complexes et démontré que nous avions une carte à jouer. Ils nous ont aidé à définir une stratégie de rupture, puis à lancer un plan de développement commercial, à ouvrir des bureaux à l’étranger, à trouver un actionnaire minoritaire pour financer cette croissance ».

 

HAUTE FINANCE

« Pour des financiers, le monde des PME est plus difficile à déchiffrer que celui des grandes entreprises. Wikane nous a servi de référent pour constituer un portefeuille de participations dans des PME industrielles de premier plan. Ils nous ont conseillés à toutes les étapes : ciblage, évaluation de l’existant et du potentiel, négociation… Et grâce à leur expertise, nous avons développé en interne une “vision PME” qui met en perspective toutes nos décisions ».