Digital : tout ce qui est excessif est insignifiant

La révolution numérique serait la 3ème révolution industrielle, mazette rien que ça. Tout ce qui est excessif étant insignifiant, à ce stade en tout cas (mais nous ne sommes peut-être qu’à une étape de la révolution numérique en attendant l’intelligence artificielle) force est de constater que les marqueurs économiques et sociaux des grandes révolutions précédentes …

Êtes-vous prêt à déléguer ?

Si aujourd’hui le tissu économique français compte peu de PME / ETI de belle taille c’est pour 2 raisons : le manque de capitaux propres et la difficulté des patrons, ou leur aversion, à devenir des managers. C’est le contraire en Allemagne, pays qui a favorisé la solidité financière de ses entreprises et encouragé la culture managériale, …